RDC, Alliance Globale du Vaccin (GAVI): Approvisionnement en médicaments


La contribution ciblée à GAVI présentée dans cette proposition de crédit est la mise en pratique de la stratégie de coopération : elle vise non seulement l’appui stratégique et vital du circuit des médicaments et vaccins en RDC, en particulier au Sud-Kivu, mais convole aussi l’agenda du programme global Santé, du travail diplomatique de la représentation Suisse à Kinshasa et du programme de la coopération Sud.

Land/Region Thema Periode Budget
Demokratische Republik Kongo
Gesundheit
Stärkung der Gesundheitssysteme
02.12.2016 - 31.12.2020
CHF 2'000'000
Hintergrund

Au Sud-Kivu et en RDC on observe deux défis majeurs dans la construction d’un système de santé viable : l’introduction de la mutualisation des risques et un circuit d’approvisionnement en médicaments viable.

De par leurs enjeux politiques et financiers ces deux éléments sont particulièrement délicats dans un contexte comme celui de la RDC et du Sud-Kivu, mais d’importance stratégique primordiale pour la pérennisation du système.

Ziele

La population des 34 zones de santé du Sud-Kivu bénéficie d’un accès amélioré et équitable à des soins de santé de qualité. Le système de gouvernance et les institutions du système de santé des zones de santé visées sont en mesure de répondre durablement aux besoins en santé primaire de la population locale.

La construction d’une centrale d’achat de médicaments à Bukavu et d’un dépôt satellite à Uvira est une assurance au niveau des formations sanitaires de la disponibilité adéquate en médicaments et consommables médicaux essentiels de qualité et à un prix accessible à tous.

Zielgruppen

 

Les femmes enceintes et les enfants de 0-5 ans fréquentant les 515 zones de santé de la RDC (4% de la population de la RDC  (89 millions)[1]: ~3,5millions.

Les habitants (et les migrants) qui fréquentent les 622 centres de santé (étatiques ou reconnus) et les 34 hôpitaux des zones de santé appuyées par le programme au Sud-Kivu, soit une population estimée à 6,5 millions d’habitants[2].

 

[1] Données issues du dénombrement organisé par les zones de santé en 2015.

[2] Selon le plan provincial de développement sanitaire du  Sud-Kivu (2016-2020), la population est estimée à 6’587’539 habitants.

Mittelfristige Wirkungen

La gestion des infrastructures, médicaments, équipements et information sanitaire est renforcée.

Les responsables au niveau Provincial et dans les bureaux des zones de santé s’engagent à gérer de manière plus transparente et plus efficace le système de santé sous leur responsabilité.

Resultate

Erwartete Resultate:  

  • Le mécanisme d’achat et de distribution de médicaments est fonctionnel au Sud-Kivu ;
  • les instruments cadre pour la régulation des médicaments existent et sont appliqués (contrôle de la qualité) ;
  • la centrale d’achat de médicaments est fonctionnelle ;
  • la centrale d’achat de Bukavu et le dépôt relais d’Uvira sont construits selon les normes et processus standards et pertinents ;
  • La division provinciale de santé promeut une coordination structurée des intervenants du secteur pharmaceutique.


Resultate von früheren Phasen:  

n/a


Verantwortliche Direktion/Bundesamt DEZA
Kreditbereich Entwicklungszusammenarbeit
Projektpartner Vertragspartner
Andere internationale Organisation
  • Other OI


Andere Partner
  • GAVI ;
  • Ministère de la Santé Publique ;
  • La Province du Sud-Kivu ;
  • La GIZ (comme agence fiduciaire et technique : constructions Bukavu et Uvira) ;
  • Unicef comme agent de mise en œuvre pour l’équipement à Kinshasa.
Koordination mit anderen Projekten und Akteuren
  • Coordination avec le Programme d’Appui au Système de Santé (PASS) Sud-Kivu 7F-06349 ;
  • Coordination avec partenaires (NGOs) opérant dans la santé au Sud-Kivu ;
  • Renforcement de l’engagement Suisse dans les processus de coordination au niveau de Kinshasa.
Budget Laufende Phase Schweizer Beitrag CHF   2'000'000 Bereits ausgegebenes Schweizer Budget CHF   1'600'000