Programme de Cantines Scolaires gouvernementales ( ProCaS)


Le scolarité primaire au Bénin est confrontée à une performance faible: les élèves apprennent peu et abandonnent massivement l’école. Une des causes tient à l’absence de repas pour les enfants. Les cantines scolaires contribuent ainsi à créer un environnement propice à l’apprentissage et au maintien à l’école. En 2017, le gouvernement du Bénin a initié le programme de cantines scolaires (ProCaS 2017-2021) qui vise 351'109 élèves dans 3'174 écoles primaires publiques sur l’ensemble du pays.

Country/region Period Budget
Benin
01.10.2018 - 30.09.2020
CHF 2'000'000
Background

Malgré les efforts du gouvernement et de ses partenaires, le système éducatif béninois demeure peu performant. La mise en place de cantines scolaires est l’une des pistes suivies par le gouvernement pour y remédier. De plus, pour assurer le bon fonctionnement et la durabilité des cantines scolaires, il est prévu de s’appuyer sur la production locale.

  En 2015, le taux d’achèvement du cycle primaire n’est que de 60% en moyenne (28% dans le département de l’Alibori (Nord Est))

Le gouvernement du Bénin a initié, en 2017, un vaste programme de cantines scolaires dont l’objectif est de contribuer à faciliter l’accès et la rétention à l’école. Face aux résultats encourageants observés, le gouvernement a décidé d’accroître le nombre d’écoles disposant de cantines scolaires. Ainsi pour  l’année scolaire 2018-2019, 4166  écoles primaires publiques(dont 3'174 mises en place par le gouvernement) disposeront d’une cantine scolaire, soit un taux de couverture de51%[1],

La Suisse a veillé à ce que le département de l’Alibori particulièrement touché par les abandons et ainsi confronté à la menace de radicalisation et d’extrémisme violent soit couvert par le ProCas.

[1] Le Bénin compte au total 8'146 écoles primaires publiques

Objectives Contribuer à  améliorer la qualité de l’éducation par la mise à disposition de cantines scolaires au Bénin en s’appuyant sur  la production locale et l’implication des communautés.
Target groups

Les bénéficiaires du programme sont :

  • Environ 351’109 élèves de 3’174 écoles
  • Les élèves provenant des milieux défavorisés du département de l’Alibori
  • Les producteurs locaux de 67 communes
Medium-term outcomes
  • Outcome 1 : 51% des écoles du Bénin disposent de cantines scolaires qui fonctionnent de manière durable
  • Outcome 2 : Les cantines scolaires contribuent à développer l’économie locale. Cette dernière est renforcée grâce à l’utilisation de produits agricoles locaux 
  • Outcome 3 : Les capacités du Bénin en matière de pilotage et d’alimentation scolaire sont renforcées.
Results

Expected results:   Des repas sont servis dans les écoles pendant toute l’année scolaire ; (2) les coopératives agricoles locales fournissent une partie des vivres ; (3) les actions complémentaires relatives au suivi médical et nutritionnel des enfants sont menées ; (4) un plan de formation est mis en œuvre au profit des intervenants de l’alimentation scolaire.


Results from previous phases:  

Les évaluations des cantines scolaires révèlent que les écoles disposant d’une cantine sont plus performantes que les autres.

Les leçons ci-après peuvent en être tirées:

  • Les repas scolaires attirent les enfants à l’école et les aident à avoir de meilleurs résultats;
  • L’application de mesures de sanctions vis-à-vis des responsables de cantines permet un meilleur fonctionnement des cantines scolaires.


Directorate/federal office responsible SDC
Credit area Development cooperation
Project partners Contract partner
Private sector
Foreign state institution
  • Central State of South East
  • Foreign private sector South/East


Coordination with other projects and actors Catholic Relief Service ; Banque Mondiale ; programmes PASDER et ASGoL de la DDC.
Budget Current phase Swiss budget CHF   2'000'000 Swiss disbursement to date CHF   1'550'970 Budget inclusive project partner CHF   89'000'000