Grands Lacs (Rwanda, Burundi, République Démocratique du Congo)

Les trois pays de la région (le Rwanda, le Burundi et l’est de la République démocratique du Congo RDC) ont connu des évolutions interdépendantes. Or, depuis l’indépendance de ces trois États, cette imbrication a engendré des conflits qui les ont conduits au bord de l’effondrement et ont infligé d’immenses souffrances à leur population. Cependant, les dernières années démontrent que la signature d’accords de paix et l’organisation d’élections n’ont pas permis de consolider la paix et de mettre fin aux hostilités. Les institutions restent fragiles et la population n’a pas encore pu récolter les fruits de la paix.

Carte de la région des Grands Lacs (Rwanda, Burundi, Congo)
© DFAE

Les Grands lacs (Rwanda, Burundi et RDC) sont une région prioritaire de la coopération suisse au développement. Le contexte de fragilité freine la consolidation des institutions régionales et l’atteinte des objectifs de développement durable. La stabilité régionale est une condition de base pour améliorer le bien-être des populations ; les destins des trois pays étant interdépendants. Aux niveaux économique et commercial, la région, riche en ressources naturelles, offre beaucoup d’opportunités inexploitées.

Objectif général de la stratégie suisse de coopération pour la région des Grands Lacs

Dans la région des Grands Lacs, la Suisse contribue à la paix, la stabilité, la réduction de la pauvreté et la protection des civils. Elle aide au renforcement des processus démocratiques, au respect des droits de l’homme, de la cohésion sociale et de l’emploi, particulièrement celui des jeunes. En cohérence avec l’action diplomatique et politique, ces interventions visent à renforcer les capacités des populations à surmonter les crises et défis.

Dialogue, lutte contre l’impunité et diplomatie

La Suisse s’engage pour prévenir et réduire les violences, renforcer les institutions et les processus démocratiques et contribuer à la lutte contre l’impunité. Cela passe par des activités de facilitation et de médiation, tant au niveau politique que de la société civile, par un accompagnement des élections et des réformes constitutionnelles ainsi que par des activités de lobbying, de monitoring et de défense des droits de l’homme. La Suisse a contribué dans les trois pays à l’établissement de médias critiques et diversifiés, surtout radiophoniques, grâce à la production de reportages et d’émissions de qualité, ainsi qu’en facilitant l’autorégulation du secteur.

La violence et la fragilité font obstacle à la lutte contre la pauvreté

Protection des civils

L’action de la Suisse dans la région permet d’instaurer des espaces humanitaires nécessaires pour protéger les groupes vulnérables et rétablir la dignité des personnes affectées. Pour ce faire, elle tire parti de l’ensemble des canaux et possibilités dont elle dispose (aux niveaux bilatéral, multilatéral et des Conventions de Genève). En matière de protection, la surveillance et le référencement des violations du droit international humanitaire, la promotion du dialogue intercommunautaire et le plaidoyer, de même que la formation, la sensibilisation et la réinsertion, bénéficient annuellement à près de 3 millions de personnes. Avec ses projets bilatéraux, notamment dans le domaine de la protection de l’enfance, la Suisse est venue en aide à près de 300’000 personnes en quatre ans.

Emploi et développement économique

Pour favoriser l’emploi et les revenus, la Suisse mise sur une formation professionnelle de qualité dans des filières adaptées aux besoins du marché, en milieu rural et périurbain. Dans les zones rurales, la Suisse se concentre sur la transformation des matériaux de construction, un secteur en pleine croissance et à haute intensité de main d’oeuvre. Depuis 2015, les technologies introduites par la Suisse au Rwanda et au Burundi pour améliorer l’efficacité énergétique et les conditions de travail liées à la production de briques ont permis de fabriquer environ 14 millions de briques par an.

Education de base et formation professionnelle

Santé et lutte contre les violences faites aux femmes

Conserver l’accès aux services de santé dans les situations de crise est crucial pour préserver le bien-être de la population, mais aussi pour atténuer les tensions communautaires et promouvoir la cohésion sociale. La Suisse favorise donc notamment le maintien d’une couverture santé universelle et la fourniture de soins aux niveaux primaire et secondaire, en mettant l’accent sur la prise en charge mère-enfant et sur la lutte contre la malnutrition enfantine. Parallèlement, l’engagement de la Suisse contre les violences faites aux femmes a permis depuis 2011 de venir en aide à 60’000 femmes victimes de violence; parmi elles, 12’300 femmes ayant subi des viols ont bénéficié d’une prise en charge médicale, psychologique, juri­dique. Grâce à l’engagement de plus de 500 groupes solidaires, 54% d’entre elles ont pu se réinsérer dans leur communauté.

Egalité entre femmes et hommes

Histoire de la coopération

La Suisse est présente depuis les années 1960 dans la région des Grands Lacs. Pendant trois décennies, elle a mis en oeuvre des programmes de coopération au développement. À partir des années 1990, l’accent a été mis sur l’aide humanitaire et la politique de paix. Dans le cadre de sa stratégie 2017-2020, la Suisse mène des activités dans le domaine de l’aide au développement, de l’aide humanitaire, de la politique de paix et de la diplomatie. En mettant en oeuvre ces instruments de manière coordonnée, elle entend renforcer la cohérence de ses actions pour faire face plus efficacement à la complexité des défis politiques, sécuritaires, humanitaires et de développement qui caractérisent la région.

Développement du secteur privé et services financiers

Liens

Documents

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 17

Promoting Market Oriented Skills Training in the Great Lakes region (PROMOST)

01.07.2019 - 30.06.2022

PROMOST contributed to increased employment and income generation in the Great Lakes region by providing access and enhancing quality of vocational training. Building on the achievements of the previous two phases, the third phase will focus on the sustainability of the interventions, on the labor market insertion of graduates and on the institutionalization of short-term training and apprentice-ships, thus permitting the phasing-out of Swiss contributions and the continuous increasing of national and regional commitments to professional skills education, especially in Rwanda.


IOM : Displacement tracking in Burundi

01.03.2019 - 31.12.2019

Avec environ 147'000 personnes déplacées internes et plus de 367'000 réfugiés dans les pays voisins, les effets de la crise politique au Burundi issue des élections contestées de 2015 et des conditions climatiques défavorables sont importants. Ce projet permet de fournir des informations fiables sur les mouvements de populations internes au Burundi et les besoins des personnes déplacées. La continuité de ce projet reste d’une importance capitale dans le contexte actuel.


Projet planifié

Multi-Donor Civil Society Support Programme in Rwanda

01.01.2019 - 31.12.2020

The present programme is a multi-donor initiative aiming at supporting civil society strengthening and specific civil society initiatives in Rwanda. The overall goal is to enable civil society to become more effective at influencing the government on key policy issues and supporting social cohesion, reconciliation, good governance and human rights. The main development partners financing the programme include the United Kingdom (UK), USA, Sweden and Switzerland.


Multi-Donor civil society support program in Rwanda

01.01.2019 - 31.12.2020

The program aims at strengthening the capacity of Rwanda civil society to engage constructively with the Government on policy, planning and monitoring issues. It will improve a bottom-up dialogue and consultation mechanisms and promote the use of evidence in policy making for an effective implementation of the National Strategy for Transformation. The project is in line with Switzerland’s approach of fostering civic participation in Rwanda.


Participation citoyenne et prévention des conflits dans la région des Grands Lacs (PCPC)

01.01.2019 - 31.12.2029

Les conflits récurrents dans la région des Grands Lacs ont des conséquences néfastes sur les systèmes de gouvernance et sur le bien-être des populations. Il est dans l’intérêt de la Suisse de contribuer à une paix durable et à la stabilité dans la région. Le projet renforcera ainsi les mécanismes formels et informels de prévention et de gestion des conflits communautaires, par la promotion des droits de l’homme, de la redevabilité sociale et du dialogue inclusif. Des partenariats engageront les autorités et différents acteurs de la société civile, en priorité dans les régions transfrontalières.


Intégration de la santé mentale dans les soins de santé primaire au Burundi

01.01.2019 - 31.12.2030

L’intégration de la santé mentale dans les services de santé primaire du Burundi vise à renforcer le système de prise en charge des personnes atteintes de maladies mentales post traumatiques. La Suisse est un partenaire important du Burundi qui a un intérêt à contribuer à mettre fin au cycle de violences qui trouvent leur origine en partie dans des traumatismes vécus mais non traités. Le programme appuie les institutions nationales concernées, le système de formation spécialisée et vise l’amélioration du cadre législatif en santé mentale.


Programme d’appui au système de santé du Sud Kivu (PASS Sud-Kivu)

01.01.2018 - 31.12.2020

L’appui suisse dans le domaine de la santé vise l’amélioration de la qualité et l’accessibilité des soins de santé primaires et secondaires de 1.5 millions de bénéficiaires (prioritairement des mères, enfants et jeunes) dans 8 zones de santé du Sud-Kivu. Ce soutien comprend aussi une meilleure préparation et réponse aux épidémies et vient en appui à la politique sanitaire de la République Démocratique du Congo au niveau décentralisé.


Programme Psychosocial dans la Région des Grands Lacs

01.01.2018 - 31.12.2020

Le programme contribue à la diminution des violences envers les femmes et à l’amélioration de leur statut au Burundi, Rwanda et République Démocratique du Congo. Cette nouvelle phase consolidera les acquis de la prise en charge communautaire et holistique, tout en renforçant les capacités de réponse d’ONGs locales et d’une organisation régionale. Elle mettra aussi l’accent sur le plaidoyer politique, la lutte contre l’impunité, la recherche et la gestion des savoirs.


Mercy Corps: Rapid responses to movements of populations through cash based programming

01.08.2017 - 08.06.2018

Eastern DRC has faced a crisis for over twenty years and humanitarian needs remain acute. A combination of persistent armed conflict, forced and prolonged displacements, epidemics poor governance and poor service delivery have fostered high vulnerability within the population. Providing multi-sectoral assistance will helpp address the diversity of needs in communities in crisis, especially those of displaced people. SDC's contribution to Mercy Corps (MC) is specifically earmarked to provide assistance through unconditional, multi-purpose cash transfers. 


Food security in the Great Lakes Region - Nutrition

01.07.2017 - 31.12.2020

Multidisciplinary partnerships and multi-stakeholder alliances wrought by One UN agencies and the Governments of Burundi, Rwanda and DRC develop practical solutions to deliver activities in support of the institutionalization of nutrition strategies in the respective countries. The activities take place at the provincial level, in locations where food insecurity and poverty are at highest level; they feed-back to the respective coordination secretariat, thus ensuring an appropriate political steering of the strategies.


SDC Grands Lacs: Gender mainstreaming

01.07.2017 - 30.06.2021

Les inégalités de genre sont très ancrées dans les coutumes et les pratiques des populations de la région des Grands Lacs. Elles sont accentuées par le contexte en ébullition, particulièrement au Burundi et en RDC, qui contribue au taux élevé de viol et de violences basées sur le genre. La présente intervention contribuera à leur réduction en améliorant le niveau de l’expertise liée aux inégalités et à la Violence Basée sur le Genre (VBG) dans la région, en promouvant les réformes adéquates et favorisant l’empowerment des femmes avec l’implication des hommes.


OXFAM : Renforcement des capacités communautaires à résister et s’adapter aux chocs et contraintes de l’insécurité et de la violence au Masisi, Nord Kivu

10.06.2017 - 31.12.2017

Dans le territoire de Masisi, l’environnement de conflit induit de nombreuses menaces de protection, qui ont elles-mêmes des répercussions négatives sur les moyens de subsistance des ménages. Le projet vise à renforcer la capacité des individus, des ménages et des réseaux communautaires à résister aux chocs et aux stresses liées au conflit, en renforçant leur environnement protecteur et en donnant aux groupes communautaires les capacités d’investir dans leurs moyens de subsistance et dans des stratégies positives de survie. Ce projet s’étalera sur deux phases au minimum : la première jusqu’à la fin 2017, et la seconde en 2018.

Objet 1 – 12 de 17