Myanmar

La Suisse soutient la population du Myanmar dans trois domaines: paix, construction de l’État et protection; formation professionnelle et développement du marché; santé. Le contexte a radicalement changé à la suite de la prise du pouvoir par les militaires le 1er février 2021. La Suisse a donc adapté son programme de coopération pour l’axer encore davantage sur les besoins fondamentaux de la population et la réduction du conflit.

Carte du Myanmar
© DFAE

À travers son programme de coopération 2019-2023 pour le Myanmar, la Suisse vise principalement à contribuer à une société inclusive, démocratique et prospère par la promotion du développement durable, la transformation du conflit, la réconciliation et la participation de tous les groupes de population à la construction de l’État.

Le programme de coopération se concentre sur trois domaines: paix, construction de l’État et protection; formation professionnelle et développement du marché; santé. Les thèmes transversaux sont l’égalité des genres, la bonne gouvernance, la réduction des risques de catastrophe et l’adaptation au changement climatique. L’accent géographique est mis sur le sud-est du Myanmar (États de Kayin et de Mon, une partie de la région de Tanintharyi), l’État méridional de Shan et l’État de Rahkine. 

Prise du pouvoir par les militaires

Au Myanmar, la prise du pouvoir par les militaires le 1er février 2021 a radicalement changé le contexte et accentué la polarisation, les conflits, la pauvreté et les besoins humanitaires. La Suisse a fermement condamné le putsch de l’armée et mis un terme à sa coopération avec le gouvernement militaire, afin de ne pas légitimer le coup d’État.

La Suisse reste engagée au Myanmar, mais elle a adapté et réorienté son programme de coopération. Jusqu’à la fin de 2023, la priorité sera donnée aux interventions qui atténuent les effets de la crise sur la population et contribuent à la transformation du conflit et au dialogue. Les domaines thématiques traités actuellement, dans lesquels la Suisse est reconnue pour son expérience, son expertise et ses partenariats, offrent une base solide pour répondre aux besoins croissants de la population et favoriser une solution négociée de la crise.

Fragilité, conflits et droits de l’homme

Paix, construction de l’État et protection

La Suisse travaille avec des décideurs à plusieurs niveaux, afin de promouvoir la paix, les principes démocratiques et la décentralisation. Elle favorise le dialogue entre les parties au conflit et renforce les droits de l’homme. Elle s’emploie à ce que les personnes et les communautés puissent participer aux décisions qui les touchent directement, y compris en ce qui concerne l’accès à la terre, aux ressources et aux services. Par ailleurs, elle œuvre pour une meilleure protection des groupes de population défavorisés contre les conflits, les violences et les catastrophes naturelles.

En 2019 et en 2020, la Suisse a soutenu les négociations entre les parties au conflit dans le cadre du processus de paix et l’élaboration d’un code de conduite pour des élections démocratiques. Elle a aidé la société civile et les communautés locales à formuler leurs aspirations décentralisatrices et à s’assurer l’accès à la terre. Depuis 2019, la Suisse s’implique davantage dans la construction/l’entretien d’écoles adaptées aux enfants et protégées contre les risques naturels. En outre, elle s’engage pour la protection des personnes apatrides, menacées par des mines antipersonnel ou discriminées.

Prévention des catastrophes, aide d’urgence, reconstruction et protection

Formation professionnelle et développement du marché

La Suisse s’engage à créer des emplois et à orienter davantage la production vers le marché en améliorant l’accès aux services et aux marchés, en particulier dans les zones reculées touchées par le conflit. Elle veut améliorer les possibilités de revenu et d’emploi des hommes et des femmes défavorisées, par des formations techniques et professionnelles, initiales et continues, inspirées du système dual de la Suisse.

En 2019 et en 2020, la Suisse et ses partenaires ont formé 14’000 apprentis (dont 49% de femmes) dans les métiers de la restauration et d’autres professions. Elle a permis à plus de 23’000 exploitants et récolteurs de caoutchouc (dont 36% de femmes) de bénéficier de formations dans les domaines du genre, du droit foncier, des techniques de récolte du latex, de la transformation du caoutchouc et de l’amélioration des contacts avec les entreprises de transformation.

Formation professionnelle

Santé

La Suisse œuvre au renforcement du système de santé et à l’amélioration de l’accès aux soins de santé dans les zones rurales ou affectées par le conflit. Elle encourage la coopération entre les organisations de santé étatiques et ethniques pour qu’elles puissent assurer des soins de santé de qualité et contribue ainsi à l’instauration d’un climat de confiance et au renforcement de la cohésion sociale.

En 2019 et en 2020, 160’000 naissances ont été assistées par du personnel de santé qualifié et environ 200 plans de santé intégrés ont été élaborés au niveau municipal. En 2020, des partenaires suisses ont été en première ligne dans la lutte contre la pandémie de COVID-19: ils ont mis en œuvre des mesures de prévention, fourni des équipements de protection individuelle et des tests, favorisé le dialogue politique et apporté un appui technique aux acteurs locaux de la santé.

Santé

Approche et partenaires

Le programme de coopération combine les instruments de la diplomatie, de l’aide humanitaire, de la coopération au développement et de la promotion de la paix. La Suisse a pour principaux partenaires des organisations non gouvernementales (suisses, locales et internationales), ethniques et multilatérales, le secteur privé ainsi que des autorités publiques aux niveaux central, régional et municipal*.

*Après la prise du pouvoir par les militaires, la Suisse a mis un terme à sa coopération avec les autorités publiques et renforcé sa collaboration avec d’autres partenaires pour atteindre ses objectifs. 

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 14

Strengthening Civil Society in Myanmar – Paung Ku

01.07.2023 - 30.06.2027

In Myanmar, civic space has considerably shrunk since the military coup. In the absence of a legitimate government, networks of independent civil society organisations (CSOs) are essential actors for basic service provision and promotion of democratic values and human rights. Showing commitment to localisation, Switzerland will enable local CSOs to further support vulnerable communities and to protect the foundations of a pluralistic and inclusive society.  


Myanmar - Strengthened self-reliance of displacement-affected communities in Shan, Rakhine and Kayah States (SSDC)

15.06.2023 - 14.06.2026

Myanmar’s prolonged civil war intensified by the military coup has displaced more than 1.8 million civilians and caused immense suffering. Local actors have been faster, more effective and generally better placed to respond to humanitarian and basic needs of displacement-affected communities. Switzerland will strengthen localization of aid by partnering with Meikswe, a multi-sectoral local NGO operating in the nexus, to increase protection and self-reliance of affected communities.


Myanmar - Joint Peace Fund (JPF)

01.06.2023 - 30.05.2027

The conflict in Myanmar is the world's longest ongoing civil war, having lasted more than seven decades. As there is no development without peace, Switzerland supports the Joint Peace Fund (JPF), a multi-donor fund, for joint action on the peace process launched in 2016. Following the military coup where levels of conflict have risen exponentially, the fund focuses on conflict transformation rather than peace and prepare stakeholders to engage in dialogue and negotiations.


Myanmar: Primary Health Care

01.05.2023 - 30.04.2026

The military coup in Myanmar has interrupted the progress towards Universal Health Coverage (UHC) and provoked a quasi-collapse of the public health system. Through the Primary Health Care project, Switzerland supports conflict-affected communities in Karen State by providing essential lifesaving healthcare and quality basic maternal and child health services through strengthening the ethnic health system and the community-based service provision.


Women and Girls First

01.05.2023 - 30.04.2026

In Myanmar, the pandemic and military coup have increased the risks for gender-based violence (GBV) and deep-rooted gender inequality. Through the Women and Girls First programme, Switzerland supports women, girls and young people to realise their sexual and reproductive health and rights (SRHR) and fulfil their potential. It does so by strengthening community-based and ethnic systems to be more responsive to needs related to GBV, SRHR and mental health.


VSDP - Vocational Skills Development Programme

01.04.2023 - 31.07.2028

COVID-19 and the military coup had a negative impact on the availability of jobs, economic resilience and access to training in Myanmar. This last phase of the VSDP project aims to provide an alternative for women and youth to get relevant training and (self-) employment while supporting micro-, small and medium-sized enterprises to improve their income, contribute to learning and create jobs. The project builds on Switzerland’s strategic position and experience in the vocational training sector.


UNDP: Area-based Support to Strengthen Resilience in Myanmar

01.01.2023 - 31.12.2025

Myanmar is in a protracted crisis situation; this project adopts a nexus approach combining humanitarian, development and peace interventions to address long-term challenges and achieve sustainable results. Through its partnership with UNDP, Switzerland will strengthen the capacities of vulnerable communities, enabling them to meet their basic needs, recover from external shocks, and promote their resilience.


Contribution to UNHCR Programme Budget 2023-2024 (earmarked)

01.01.2023 - 31.12.2024

UNHCR is one of Switzerland’s key multilateral partners due to its unique mandate by the General Assembly of United Nations to provide protection and assistance to refugees, asylum seekers, refugee returnees, and stateless persons. The strategic direction 2022-26 concretise the overall mandate of UNHCR for the upcoming years. Contributing to these directions allows Switzerland to achieve in particular the human development goal defined in the Dispatch to Parliament on International Cooperation for 2021-24.


Gulf of Mottama Project

01.01.2022 - 31.12.2024

The unique mudflat ecosystem of the Gulf of Mottama is one of the most important mudflat ecosystems in the world. Communities relying on it as a source of livelihood and the impact of climate change threaten its biological integrity. Building on Switzerland’s specific expertise in Southeast Myanmar, the project aims to conserve the wetland’s unique biodiversity, strengthen climate change adaptation and provide vulnerable communities with sustainable livelihoods and markets.


IIMM - Myanmar – Contribution to the Trust Fund for the Independent Investigative Mechanism for Myanmar

01.12.2021 - 31.12.2023

By contributing to the Trust Fund of the IIMM, Switzerland will actively support the collection of evidence on international law abuses and crimes in Myanmar, for increased accountability and with the aim of deterring future international crimes. The support of the Mechanism complements Switzerland’s Country Program by strengthening accountability for human rights.


Women and Girls First

01.05.2020 - 30.04.2023

SDC up-scales the “Women and Girls First” program of its priority partner UN Population Fund in southern Shan, where no other donor is present. The program strengthens government, civil society and ethnic health providers’ systems to be responsive to the needs of young people related to sexual reproductive health and rights. It improves access to comprehensive gender-based violence, mental health and psychosocial support services, and enhances social cohesion.


Culture for Development - Myanmar

01.01.2020 - 31.12.2023

The project aims (i) to support freedom of expression and cultural identity, (ii) to promote skills and jobs in arts and culture. This will contribute to support socio-economic development and to strengthen social cohesion. Covid-19 has massively eroded livelihoods and carries a further risk for fundamental freedoms and civil society participation. The support to the culture sector is a relevant complement and leverage to Switzerland’s current interventions for peace, democracy and sustainable development in Myanmar.  

Objet 1 – 12 de 14