Développement économique

La Suisse s’emploie, à travers sa coopération économique, à améliorer l’accès des entreprises des pays en développement aux marchés internationaux et à créer des emplois décents. Pour atteindre ces objectifs, elle s’engage pour l’instauration de meilleures conditions-cadres et renforce sa coopération avec le secteur privé. Elle contribue ainsi à une prospérité et à une croissance économique durables.

Le développement économique est essentiel pour garantir un développement durable et réduire la pauvreté. C’est pourquoi la Stratégie de coopération internationale (CI) de la Suisse 2021-2024 vise à améliorer l’accès des individus et des entreprises aux marchés et à créer de nouvelles perspectives économiques. La coopération économique au développement assurée au titre de la CI de la Suisse par la Direction du développement et de la coopération (DDC) et le Secrétariat d’État à l’économie (SECO) aide les pays partenaires à promouvoir leur secteur privé, à mener à bien des processus de changements structurels, à créer des emplois décents et à s’intégrer dans l’économie mondiale. La Suisse contribue ainsi à une croissance économique et une prospérité durables. Concrètement, la CI de la Suisse permet aux individus et aux entreprises des pays en développement d’accéder plus facilement aux marchés des capitaux et aux possibilités de financement durables. Elle contribue ainsi à accroître la production, à ouvrir des débouchés sur les marchés internationaux et à créer des emplois. Ce faisant, la CI soutient non seulement les entreprises, mais aussi des systèmes tels que le secteur de la santé ou l’éducation. Dans toutes les interventions qu'elle réalise elle-même ou avec le concours de ses partenaires, la Suisse veille à la prise en compte des groupes de population défavorisés et des jeunes hommes et femmes, à l’application des normes en matière de développement durable et d’égalité des genres, ainsi qu’au respect des droits de l’homme.

Conditions-cadres favorables

Afin de favoriser un essor économique dans les pays en développement, il est essentiel de créer un environnement favorable. L’élaboration et le développement d’accords commerciaux et d’accords de libre-échange modernes jouent à cet égard un rôle de premier plan. Grâce à son expertise, la Suisse peut apporter une contribution précieuse dans ce domaine. L’accent est placé sur le tourisme, les matières premières agricoles comme le cacao et le café, ainsi que le commerce de ressources minérales. La Suisse œuvre également en faveur d’une gouvernance d’entreprise qui, au-delà des objectifs commerciaux, fait preuve de responsabilité à l’égard des employés, de la société et de l’environnement. Elle met en outre à profit les possibilités offertes par la numérisation pour accroître l’efficacité des administrations, supprimer les obstacles bureaucratiques et prévenir la corruption.

Le secteur privé, moteur de la croissance économique

Le secteur privé génère 90% des emplois existant au niveau mondial. Il est le moteur économique qui permet souvent de sortir de la pauvreté. Avec sa force d’innovation, ses connaissances spécialisées, ses canaux de distribution, ses opportunités d’investissement et son potentiel en matière de formation professionnelle, le secteur privé est un acteur incontournable du développement économique, avec lequel la Suisse s’emploie à diversifier et à renforcer les collaborations. L’intensification de cette coopération vise à stimuler l’économie dans les pays en développement et à ouvrir de nouvelles perspectives pour les populations locales.