Approvisionnement en énergie: améliorer les conditions de vie et les processus de production

Une femme se tient près d’une table éclairée par une lampe.
L’accès à l’électricité facilite le quotidien des populations pauvres en leur procurant une source d’énergie pour la cuisine et le chauffage. © Fondation Antenna Technologies

Un approvisionnement en énergie sûr et abordable améliore les conditions de vie des populations et les processus de production – deux facteurs qui jouent un rôle essentiel dans le développement durable, la réduction de la pauvreté et la protection du climat. Au travers de son Programme global Changement climatique, la DDC s’emploie à favoriser l’accès à une énergie propre et renouvelable, à renforcer l’efficacité énergétique et à assurer une meilleure qualité de l’air. 

En point de mire de la DDC

Le développement économique et social est quasi impossible sans accès à une énergie propre, efficace et renouvelable ainsi qu’à de l’air pur, un accès qui est notamment indispensable à l’amélioration des conditions de vie. Le Programme global Changement climatique se concentre sur trois champs d’activité :

  1. Accès à une énergie propre et renouvelable
  2. Promotion de l’efficacité énergétique
  3. Contribution à l’amélioration de la qualité de l’air 

Un accès plus large à de l’énergie moderne et renouvelable stimule l’économie et aide les individus à mieux faire face aux effets du changement climatique. En Inde, par exemple, le Programme global Changement climatique a pour objet de promouvoir les technologies innovantes, afin que les besoins en énergie des populations rurales puissent être couverts. Au niveau mondial, la DDC soutient «Energising Development» (EnDev), un partenariat entre plusieurs pays grâce auquel des familles pauvres ont accès à l’électricité et au chauffage. Ces familles peuvent dès lors cuisiner plus facilement et se chauffer, ce qui est bénéfique pour leur santé, mais aussi pour l’environnement, car cela permet de réduire le déboisement.

La Suisse possède des années d’expérience dans le domaine de l’efficacité énergétique ainsi que dans les techniques et les sciences de l’énergie. C’est pourquoi, au travers de son Programme global Changement climatique, la DDC soutient des petites et moyennes entreprises, par ex. en matière de production énergétiquement efficace de briques et d’autres matériaux de construction. Un tel transfert de savoir contribue à économiser l’énergie et donc à réduire les émissions de gaz à effet de serre, en particulier dans les économies émergentes.

La DDC promeut des plateformes multilatérales ainsi que des projets destinés à encourager des technologies efficaces et propres. En Amérique latine, par exemple, elle soutient l’équipement des autobus urbains en moteurs diesel propres. Elle œuvre en outre en faveur de l’adoption d’une législation prévoyant des mesures de protection de l’air.

Dans ces trois champs d’activité complémentaires, la DDC contribue à sensibiliser et à inciter les pays en développement ainsi que les économies émergentes à une démarche de durabilité dans le domaine de l’énergie. Une gestion raisonnée des ressources naturelles et une moindre dépendance à l’égard des combustibles fossiles contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre ainsi que les conflits qui y sont associés. 

Informations contextuelles

Dans le monde, près de 1,6 milliard de personnes n’ont pas accès à l’électricité et plus de 2,5 milliards de personnes continuent à utiliser exclusivement de la biomasse pour cuisiner et se chauffer, principalement du bois.

Le manque d’accès à des formes modernes d’énergie empêche le développement et nuit à la santé, par exemple en raison des émanations toxiques des foyers ouverts. Par ailleurs, la fluctuation des prix de l’énergie et la dépendance des combustibles fossiles constituent des risques supplémentaires, surtout pour les populations pauvres et vulnérables. 

Près des deux tiers des émissions mondiales de CO2 résultent de la consommation d’énergie. La demande croissante d’énergie, en particulier dans les pays en développement et les économies émergentes, ainsi que la forte consommation de charbon augmentent les émissions de CO2. Cela montre que la consommation d’énergie, la lutte contre la pauvreté et l’atténuation des effets du changement climatique sont étroitement liées. Les défis qui les accompagnent doivent être abordés selon une approche globale.

Défis actuels

L’énergie joue à plusieurs égards un rôle essentiel en matière de développement durable. L’accès à une énergie abordable est une condition préalable pour améliorer la production agricole comme industrielle et est donc aussi indispensable pour réduire la faim et la pauvreté.

Une énergie propre contribue à une meilleure gestion de toutes les ressources, notamment parce que moins de forêts sont détruites et que les cycles de l’eau sont préservés. La réalisation d’objectifs de développement implique notamment de trouver des solutions aux questions énergétiques. Assurer aux populations pauvres un meilleur accès aux services énergétiques et rendre ceux-ci écologiques et efficaces sont des défis auxquels doit répondre la coopération au développement.

Liens

Projets actuels

Objet 85 – 96 de 106


Soutien au Dispositif National de Sécurité Alimentaire -PRESA-

01.05.2017 - 30.06.2022

Malgré l’excédent céréalier enregistré depuis plus de 20 ans, le Mali fait face à des crises alimentaires récurrentes qui touchent près du quart de la population. La Suisse soutient le Dispositif National de Sécurité Alimentaire par la combinaison des instruments de l’aide humanitaire et de développement en vue de gérer les crises alimentaires et renforcer la résilience des populations vulnérables. Cet appui contribuera à la stabilité du pays et de la sous-région et a le potentiel de réduire la migration forcée.



Sustainable Livelihood and Disaster Mitigation (SLDM)

01.02.2017 - 30.06.2022

The intervention works on the nexus of DRR, food security and agroforestry and successor programme of the Sloping Land Management programme (SLM). Building on SLM, food security remains central, but DRR is the principle concern of the domain of intervention. Combining food security and DRR increases the scope to work holistically towards sustaining the resources on which livelihoods depend. The emphasis on sustainable food production addresses the humanitarian needs of communities. Coupling this with a focus on community action serves to enlarge the scope for groups and individuals to act more autonomously.


Gendermainstreaming in SDC to support the implementation of the gender goals in the Agenda 2030 and the new message 2017-2020

01.01.2017 - 30.06.2022

Mit dem strategischen Ziel 7 in der Botschaft 2017-2020 bekräftigt die DEZA die Gleichstellung der Geschlechter als Schlüssel für Armutsreduktion und leistet einen Beitrag zur Umsetzung der Genderziele der Agenda 2030. Thematische Prioritäten sind die Geschlechtergleichstellung in fragilen Kontexten sowie die Stärkung der ökonomischen und politischen Partizipation von Frauen. Wichtigste Massnahmen sind ein strategischer Politikdialog, Investition in Wissens-management und Gender Expertise sowie Capacity Building und Qualitätssicherung für verstärkte Wirkungsorientierung.  



Solidar Suisse (Kredit Süd)

01.01.2017 - 31.12.2018

Solidar Suisse oriente son programme de développement sur les besoins et les droits des personnes vulnérables et défavorisées dans les pays les plus pauvres et dans les pays émergents et en transition où les inégalités sont profondes. Solidar Suisse développe des programmes qui renforcent les mouvements sociaux et promeuvent l’intégration active de la société civile dans les processus politiques. Le « travail décent » est devenu l’élément phare de Solidar Suisse qui a développé une véritable expertise dans cette thématique.


Pakistan: ADB, National Disaster Risk Management Fund (NDRMF)

01.12.2016 - 30.11.2019

Pakistan faces significant disaster risk and lacks institutional capacity and finance to tackle it. The National Disaster Risk Management Fund will enhance resilience of vulnerable communities, especially in KP and FATA, to natural hazards and will strengthen institutional capacity of authorities to disaster prevention, mitigation and preparedness. This will reduce socio-economic vulnerability of the people to natural hazards and ultimately poverty.


Ecuador, Technical Support in Earthquake Resistant Reconstruction

18.10.2016 - 31.12.2018

An earthquake of the magnitude of 7.8 (Richter scale) hit Northern Ecuador, on 16 April 2016. Damages were widespread, collapsing structures within hundreds of km’s from the epicenter. Following SDC/HA’s emergency and early recovery interventions, SHA will provide the Ecuadorian government with technical support in capacity building on earthquake resistant construction, capitalizing SDC’s experiences from Pakistan and Haiti.


Strengthening and sustaining results for children and women in fragile, conflict-affected as well as climate and disaster-prone contexts

01.07.2016 - 31.12.2021

UNICEF through its 138 Country offices (CO) supports governments (especially at local level) and partners to reduce risk and strengthen resilience. To achieve this, UNICEF is currently increasing its focus on fragility and supports disaster risk reduction (DRR), climate change adaptation (CCA) and peacebuilding (PB) while also promoting a multi-hazard approach to Risk Informed Programming (RIP).


Innovation and dissemination of technologies for adaptation of agriculture to climate change – AGRIADAPTA

01.07.2015 - 31.12.2022

10'000 families in 19 municipalities of the country improve their food security and their situation of poverty by practising sustainable and climate-smart agriculture. The Project will provide resources so that small-hold farmers in environmentally degraded dry areas affected by climate change and variability develop capacities, exchange knowledge and apply technologies for climate change adaptation.


Lutter contre la pauvreté des éleveurs éthiopiens par une gestion durable de l'eau et des pâturages

À l’aide de pelles et de piolets, un groupe d’Éthiopiens creuse de nouveaux bassins à côté d’une mare à moitié desséchée.

01.06.2015 - 31.12.2021

Les sécheresses, le manque de fourrage et les conflits autour des ressources naturelles rendent la vie difficile aux éleveurs de bétail du sud de l’Éthiopie. Pour assurer leur sécurité alimentaire et leur capacité de résilience face aux crises, la DDC a mis en place une série de mesures allant de l'assainissement des pâturages et des trous d’eau à la création de nouvelles sources de revenus pour les femmes, en passant par l’introduction de plans d'exploitation.

Pays/région Thème Période Budget
Ethiopie
Agriculture et sécurité alimentaire
Conflit & fragilité
Changement climatique & environnement
No Theme defined
Ressources en terres cultivables
Sécurité alimentaire des ménages
Prévention des conflits
Réduction des risques de catastrophes

01.06.2015 - 31.12.2021


CHF  8’653’920


Objet 85 – 96 de 106