Adaptation au changement climatique: anticiper les conséquences du réchauffement de la planète

Une femme s’agenouille devant une plante pour en récolter les fruits.
La DDC aide les populations à s’adapter aux conséquences du changement climatique. © Neil Palmer (Flickr/CIAT)

Les effets du changement climatique affectent tout particulièrement les habitants des pays en développement. C’est pourquoi la DDC aide les populations exposées et vulnérables des pays partenaires à améliorer leurs conditions de vie et de subsistance. L’objectif est de permettre à ces personnes d’anticiper les conséquences à long terme de l’évolution du climat et de se préparer à d’éventuels événements graves.

En point de mire de la DDC

La DDC veut promouvoir un développement qui intègre les conséquences présentes et futures du changement climatique. Cette démarche vise avant tout à atténuer les effets négatifs de ces bouleversements pour les populations concernées et à les aider à s’adapter à ces changements. Une gestion pérenne des sols, de l’eau et des forêts est indispensable si l’on veut parvenir à limiter les conséquences souvent dramatiques de ces changements durables, parfois insidieux, et prévenir les phénomènes climatiques extrêmes auxquels on assiste de plus en plus fréquemment, comme la sécheresse et les inondations. La DDC intervient auprès des pays partenaires dans trois domaines principaux: 

  1. Promotion de mesures et de stratégies d’adaptation concrètes

    Exemple: en soutenant deux programmes d’adaptation au changement climatique, l’un au Pérou (PACC) et l’autre dans l’Himalaya indien (IIHCAP), la DDC contribue à l’amélioration des conditions de vie des communautés de montagne. La Suisse et d’autres pays mettent leur expertise à disposition pour aider les populations concernées ainsi que des institutions publiques et privées à mettre au point des mesures d’adaptation dans les domaines de l’eau, de la sécurité alimentaire et de la réduction de risques de catastrophes naturelles.

  2. Bases de données pour élaborer des stratégies climatiques

    Exemple: le projet Capacity Building and Twinning for Climate Observing Systems (CATCOS) aide les pays en développement d’Amérique du Sud, d’Afrique et d’Asie à collecter des données pertinentes sur le climat, qui serviront ensuite à élaborer les stratégies et les mesures nécessaires.

  3. Processus nationaux de planification de l’adaptation au changement climatique

    Exemple: dans les pays partenaires intéressés, notamment en Chine, la DDC soutient l’élaboration de stratégies nationales d’adaptation au changement climatique (National Adaptation Planning Processes, NAPs), afin de permettre à ces pays de développer des solutions intégrées et coordonnées.

Contexte

Le changement climatique touche la planète tout entière. Cependant, les impacts locaux varient fortement en raison des conditions sociales et économiques très différentes d’un endroit à l’autre. Les populations défavorisées sur le plan social et économique sont les plus touchées. Dans les pays du Sud, surtout, le changement climatique aggrave la pauvreté, la faim et les conflits. La DDC s’efforce donc de promouvoir un développement qui soit compatible, sur le long terme, avec le climat.

Les populations habitant dans les régions côtières voient monter le niveau des mers. Dans le même temps, celles vivant dans les zones sèches ou désertiques souffrent de plus en plus du manque d’eau. Dans les régions de montagne, les phénomènes d’inondations et de coulées de boue se produisent de plus en plus souvent. Il importe donc de protéger particulièrement les conditions de vie et de subsistance des habitants de ces régions.

Vulnérabilité et capacité d’adaptation

La planification et la mise en œuvre de mesures en faveur du climat requièrent des compétences techniques, des moyens financiers, et l’engagement de responsables politiques – autant de paramètres qui font souvent défaut dans les pays en développement. Pourtant, grâce à des actions ciblées, il est possible de réduire les risques climatiques et de préserver, voire d’améliorer, les conditions d’existence de la population. Au Pérou et en Inde, par exemple, des prévisions météorologiques saisonnières ont permis à de petits paysans de mieux planifier les dates des semences et de récolte, et d’améliorer ainsi considérablement leurs rendements.

Liens

Documents

Projets actuels

Objet 97 – 108 de 124

Crop Trust – Genebank Platform 2018

01.01.2018 - 31.12.2018

The Consultative Group of International Agricultural Research (CGIAR) safeguards globally important collections of crop diversity critical for improving food and nutrition security. Genebanks require constant maintenance. The Crop Trust Endowment Fund ensures the long-term funding for the maintenance of these genebanks. The unique bilateral contribution by Switzerland contributes to safeguarding (and building up of) the Endowment Fund.


Andean Regional Initiative on Adaptation to Climate Change (ARIACC)

15.12.2017 - 31.07.2024

The Andean Regional Initiative on Adaptation to Climate Change builds on Swiss experience and aims at incorporating the resilience of poor rural Andean communities into national climate change adaptation (CCA) public policies, programs and intiatives of Bolivia, Ecuador and Peru. Together with key stakeholders, it will promote the uptake of an integrated pro-poor approach, build on regional knowledge exchange and coordination, and articulate with the global CCA agenda


Gobernanza del riesgo en Centroamérica

01.12.2017 - 31.12.2023

Centroamérica es vulnerable al cambio y la variabilidad climática así como a otras amenazas geológicas que ponen en riesgo la vida de alrededor de 19 millones de personas y su desarrollo económico. El proyecto promueve la gobernanza regional para mejorar la efectividad en la reducción de los desastres y la adaptación al cambio climático para contribuir al desarrollo resiliente. Promueve acciones de preparación y respuesta a desastres, así como la formación especializada y de calidad en reducción de riesgos de desastres en carreras universitarias seleccionadas.


Contribution to the International Centre for Integrated Mountain Development (ICIMOD)

01.12.2017 - 31.12.2022

The International Centre for Integrated Mountain Development (ICIMOD) is a regional intergovernmental learning and knowledge sharing centre serving its member countries of the Hindu Kush Himalayan Region. The SDC support will contribute to climate resilient and inclusive development of vulnerable mountain communities through strengthening ICIMOD’s regional role and capacity in climate science and relevance in regional policy dialogue.


Strengthening the Climate Adaptation Capacities in the South Caucasus

10.11.2017 - 14.11.2023

The project will (i) facilitate the development of multi-hazard mapping and risk assessment methodology enabling 1.7 million inhabitants’ reduced exposure towards climate-induced hazards in Georgia; (ii) contribute to the safer livelihoods and infrastructure of 373’800 residents in ten municipalities by developing response and preparedness plans; and (iii) foster evidence-based policymaking and advocacy on climate adaptation, natural hazards and mountain development in the South Caucasus.


Indo-Swiss Programme on Building Energy Efficiency (BEEP)

01.10.2017 - 30.04.2023

Globally buildings account for 35% of energy use and about 20% of GHG emissions. In India, buildings even consume 40% of all energy and cause 40% of CO2 emissions. Phase 2 of BEEP has shown that 30-45% of energy savings are possible in India with marginal additional costs compared to the current way of constructing. Based on the achievements of the previous phase, Phase 3 will focus on mainstreaming and scaling-up energy efficient and thermally comfortable building design and on promoting the on-site use of renewable energy sources.


Improving seed systems for smallholder farmers‘ food security

01.10.2017 - 31.12.2022

Smallholders often use informal seed systems to meet their seed needs. The project increases the access, availability and necessary diversity of adapted seeds to smallholders to reduce their vulnerability to shocks and contribute to their food and nutrition security. In national and global policy dialogues improved and pluralistic seed systems that better respond to the reality and the needs of smallholders are promoted and smallholders will get political recognition for their role in germplasm conservation.






Soutien au Dispositif National de Sécurité Alimentaire -PRESA-

01.05.2017 - 31.12.2022

Malgré l’excédent céréalier enregistré depuis plus de 20 ans, le Mali fait face à des crises alimentaires récurrentes qui touchent près du quart de la population. La Suisse soutient le Dispositif National de Sécurité Alimentaire par la combinaison des instruments de l’aide humanitaire et de développement en vue de gérer les crises alimentaires et renforcer la résilience des populations vulnérables. Cet appui contribuera à la stabilité du pays et de la sous-région et a le potentiel de réduire la migration forcée.

Objet 97 – 108 de 124