Réfugiés et déplacés internes – Aide humanitaire et protection des populations

La DDC apporte son soutien aux réfugiés et déplacés internes. Elle envoie des experts  sur le terrain et octroie une aide financière aux ONG et aux agences humanitaires internationales. Elle travaille également en collaboration avec les autorités locales.

En point de mire de la DDC

L’Aide humanitaire de la DDC consacre une partie importante de son engagement à l’encadrement et au soutien des réfugiés et des déplacés internes.

Les trois quarts des réfugiés sont concentrés dans des pays en développement qui ne disposent pas de capacités suffisantes pour accueillir ces personnes en grand nombre et leur offrir une protection efficace. Ceux qui sont arrivés par la mer – dits «boat people» – ne peuvent ni poursuivre leur route, ni rentrer chez eux. Leur situation irrégulière les expose aux menaces physiques, au vol, au viol et à la traite des êtres humains.

Contrairement aux réfugiés, les déplacés internes n'ont franchi la frontière d'aucun Etat: ils ont été contraints par la force de fuir à l'intérieur de leur propre pays. Ils se retrouvent sous la responsabilité du gouvernement concerné et des autorités locales qui, bien souvent, ne sont pas en mesure ou n'ont pas la volonté d'assumer leurs responsabilités à cet égard. La communauté internationale assure alors leur protection en leur apportant une aide directe et en développant un cadre juridique approprié.

Contexte

Les réponses immédiates de la DDC aux migrations consécutives à une crise s’inscrivent dans le cadre de l'aide d'urgence et de la reconstruction. Mais le phénomène complexe et mondial des migrations en appelle d'autres.

Déploiement d’experts

L'aide humanitaire peut ainsi prendre des formes variées, à l’exemple du déploiement d’experts affectés à la protection des victimes de conflits armés, de soutien aux autorités locales ou encore, de distribution d’argent liquide aux familles d’accueil des réfugiés, pour que ces derniers puissent vivre dans de meilleures conditions.

L’Aide humanitaire de la DDC met aussi à disposition du Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés des experts du Corps suisse d’aide humanitaire. En 2016, 24 experts du CSA ont effectué des missions pour le compte du HCR dans 14 pays en Afrique, Asie, Amérique du Sud et Moyen-Orient. Ils ont apporté leurs expertises dans les domaines de l'eau et de l'assainissement, du droit et des abris d'urgence.

L'engagement de la DDC repose aussi sur le concept interdépartemental «Protection dans la région». Celui-ci vise à apporter au plus vite aux réfugiés une protection efficace dans leur région d'origine, et à aider les premiers pays d'accueil à garantir à ces personnes la protection nécessaire. L’action de la DDC en Corne de l’Afrique et au Moyen-Orient –  deux contextes où le nombre de  populations déplacées se chiffre en millions – s’inscrit dans ce sens.

Reconstruire au-delà de l’urgence

Un phénomène  croissant

L’instabilité de nombreuses régions du monde amène des centaines de milliers de personnes à fuir leur pays d’origine. Pour 2016, le HCR estime que près de 61.4 millions de personnes - réfugiés, apatrides, personnes déplacées suite à des conflits, personnes de retour chez elles – relèveront de ses compétences et auront besoin de protection et assistance.

Engagement en Syrie

Depuis 2011, la Suisse apporte de l’aide humanitaire et protège les populations touchées par la crise syrienne. La DDC leur vient en aide à travers des actions directes réalisées par des experts du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA). Elle apporte également une contribution financière substantielle à la réponse multilatérale du CICR et des agences onusiennes dans la région, et soutient des ONG sur place.

Engagement de la Suisse en Syrie

La DDC et le Moyen-Orient 

Projets actuels

Objet 25 – 36 de 41

Migrant Rights and Decent Work (MiriDew)

01.09.2018 - 31.08.2021

Remittances sent home by over 3 million Nepali migrant workers have significantly reduced poverty. Nevertheless, the rights of migrants are regularly violated. The proposed project will enhance the Government of Nepal’s understanding of overseas labour market conditions and strengthen mechanisms to better protect the rights of Nepali workers at home and abroad through better consular support and a strong presence in the international policy dialogue.


Strengthened and Informative Migration Systems (SIMS)

16.08.2018 - 14.12.2023

Labour migration remains a key driver for development in Bangladesh. The present project strengthens the socio-economic development of the country by providing better life perspectives for migrant workers. It enables migrant workers and their families to take informed decisions towards a productive and safe migration experience with reduced social costs. This supports implementation of the parliamentary mandate to better link Swiss migration policy with international cooperation.


Strengthening the capacities of Community-Based Organisations (CBOs) serving migrants in Egypt

15.04.2018 - 30.11.2021

In Egypt, Community Based Organisations (CBOs) are key actors in responding to migrant’s[1] basic needs. These include child and adult education, emergency assistance, medical and legal services. The project strengthens the ability of these organisations to provide these much-needed services. Moreover, CBOs will be empowered to advocate for migrant’s needs in the donor community and with decision makers. Reliable and sustainable services for migrants in Egypt also serve the migration interests of Switzerland.

 

[1]  The term migrant in this proposal includes refugees, asylum seekers, new arrivals in the “pre-refugee status determination phase”, (all nationalities identified by UNHCR) and vulnerable migrants (irregular and regular) residing in Egypt.

 


Strengthening cities for migration and development

15.10.2017 - 31.12.2021

Cities are the main destination for migrants worldwide. They play a crucial role in ensuring migrants’ social and economic inclusion and in leveraging migration as a source of innovation and prosperity. Switzerland aims at strengthening the evidence base on how to manage urban migration to maximize its development effects and at leveraging the voice and experience of cities in shaping effective migration policies. The project will involve Swiss cities and benefit from Swiss research expertise.


Programme Global Migration et Développement en Afrique de l‘Ouest (PGMD AO)

01.10.2017 - 30.06.2021

Le Programme Global Migration et Développement pour l’Afrique de l‘Ouest (PGMD-AO) vise à maximiser le potentiel de la migration pour le développement durable de la région. Dans cette 2ème Phase, il est prévu de contribuer au renforcement de la mobilité dans le cadre des processus d’intégration régionaux et de renforcer les dispositifs et mécanismes de protection des personnes en mobilité transfrontalière, en particulier les enfants.


SDC - ECDPM Partnership 2017-2020: Promoting PCSD concept work and implementation

01.10.2017 - 31.12.2020

The 2030 Agenda calls for joint actions across national borders, economic sectors and cultures for managing global risks and achieving a transition towards global sustainable development. As stipulated in the Agenda 2030 and resumed in the dispatch on Switzerland’s International Cooperation 2017-20, policy coherence for (sustainable) development will play a key role as a means of implementation. The SDC –ECDPM Partnership aims at providing analysis, policy solutions, and practical support to implement them, to SDC and development partners in general.


Intervention en santé mentale et soutien psychosocial pour les migrants au Niger

15.08.2017 - 28.02.2019

2016 environ 200,000 migrants sont passés par le Niger sur l’axe Niger-Lybie/Algérie. Ces migrants sont souvent exposés à des violations graves des droits de l’homme et des traumas. Seule une petite proportion des migrants bénéficie d’une forme d’assistance couvrant les besoins essentiels (santé, abri, nourriture). Une réponse aux traumatismes subis est quasi inexistante. Par ce co-financement, la Suisse contribue donc au renforcement d’une réponse santé mentale/psychosociale ainsi que d’autres services de protection pour les migrants au Niger pour préserver leur bien-être et le potentiel de développement humain.



Contribution to the KFPE - Science-Policy-Practice Dialogue

01.07.2017 - 31.03.2021

The Commission for Research Partnerships with Developing Countries (KFPE) is the central Swiss information, exchange and learning platform for research collaboration in and with the global South. During this transition phase, SDC’s support to KFPE will facilitate co-creation of synthetic evidence and debates on selected contemporary global challenges and enable KFPE to (re)position its 11 principles in the context of the 2030 Agenda for sustainable development.



SSD IOM: Regional Information and Coordination Mechanisms for South Sudanese Displacement Dynamics

01.02.2017 - 30.08.2018

Continued conflict, food insecurity and a dire economic situation have increased the scale of displacement both within and outside the country to unprecedented levels, with many sheltering in UN POCS or crossing to neighbouring countries. For humanitarians to be able to respond to the needs of these populations, a better understanding of the displacement dynamics and trends must be developed. IOM’s proposed project will help create a better understanding of the displacement dynamics and trends and enable humanitarians to effectively respond to needs of the populations.


Projet Oriental Protection Migrants Maroc

01.01.2017 - 31.03.2018

Morocco is a country of transit and destination for migrants and refugees, 20’000 of which live on the margins of society, despite the 2014 adopted first ever migration strategy, promising the respect of human rights and access to public services. The “Projet Oriental” facilitates access to health care and provides humanitarian support to 5’600 vulnerable migrants per year and coaches public and civil society service providers to care for the specific needs of the migrants.

Objet 25 – 36 de 41