Début de la page

Communiqué de presse, 23.06.2021

Le 23 juin 2021, les membres du Groupe de Berlin se sont réunis pour la deuxième Conférence internationale de Berlin sur la Libye, organisée par l’Allemagne et les Nations-Unies. En tant que membre, la Suisse a été représentée par le conseiller fédéral Ignazio Cassis. La Suisse soutient une solution politique en Libye par sa promotion de la paix et en tant qu’Etat hôte.

Dans le cadre du Processus de Berlin, la Suisse s’est engagée à favoriser l’établissement de conditions favorables pour la mise en œuvre d’une paix durable en Libye. En sa qualité de co-président du groupe de travail sur le droit international humanitaire et des droits de l’homme, la Suisse met à profit sa tradition de bons offices et son expérience dans les processus de paix.

Le conseiller fédéral Ignazio Cassis a rappelé les progrès effectués ces derniers mois, à savoir : la signature à Genève de l’accord de cessez-le-feu le 23 octobre dernier et l’établissement du premier Gouvernement d’unité nationale depuis 2014. Il a également rappelé l’importance d’avancer dans la mise en œuvre de la transition politique, notamment à travers les élections prévues en décembre 2021. «La Suisse réaffirme son engagement et sa volonté à apporter le soutien et l’expertise nécessaire au people libyen afin de façonner le futur de leur propre pays», a-t-il assuré.

Favoriser la tenue des élections et le respect du cessez-le-feu
L’une des priorités de la conférence concerne le soutien au Gouvernement libyen pour assurer la tenue d’élections libres en décembre, selon ce qui est prévu par la feuille de route du processus politique validé par les acteurs libyens le 16 novembre 2020. Cette perspective est considérée, par l’ensemble des acteurs engagés, comme la meilleure solution pour faire avancer le pays vers une transition démocratique et une stabilité durable.

La Suisse respectée en sa qualité d’État hôte
De récents développements démontrent que la situation reste très volatile en Libye. Le conflit qui a éclaté en 2011 a été la cause de crises migratoires importantes. C’est aussi pourquoi la Suisse est pleinement engagée en faveur d’une stabilisation durable du pays. Depuis février 2020, en sa qualité d’Etat hôte, la Suisse a facilité la tenue de sept réunions sur son territoire dans le cadre des trois volets du processus de paix onusien (politique, militaire et économique). Deux évènements importants pour la Libye ont eu lieu dans ce cadre, à savoir la signature à Genève de l’accord de cessez-le-feu entre les deux parties au conflit le 23 octobre 2020 ainsi que l’élection d’une nouvelle Autorité exécutive de transition le 5 février 2021 dans le Canton de Vaud. 

L’engagement de la Suisse pour la Libye est défini dans la stratégie de politique extérieure 2020-2023 et la stratégie Moyen-Orient et Afrique du Nord 2021-2024 du Conseil fédéral. Cela implique des contributions à la résolution de conflits et au renforcement des droits de l'homme. En outre, la résolution pacifique des conflits s’attaque aux causes profondes des déplacements forcés que sont les conflits armés et les violations des droits de l’homme et contribue ainsi à réduire la migration irrégulière.


Contact

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE


Editeur:

Département fédéral des affaires étrangères

Dernière mise à jour 28.01.2022

  • La Communication du DFAE se tient à la disposition des journalistes en semaine pendant les heures de bureau et le week-end sur appel au service de piquet.

Contact

Communication DFAE

Palais fédéral Ouest
3003 Berne

Téléphone (pour les journalistes uniquement):
+41 58 460 55 55

Téléphone (pour toute autre demande):
+41 58 462 31 53