Communiqué de presse, 07.06.2024

Lors de sa séance du 7 juin, le Conseil fédéral a décidé de poursuivre son soutien à l’Ukraine dans les domaines de la numérisation et de la gouvernance en ligne. À cet effet, il a approuvé une contribution de 58,7 millions de francs pour les quatre prochaines années. De cette manière, la Suisse encourage l’Ukraine à mettre en œuvre des réformes démocratiques par la numérisation et contribue à la transparence des services publics. Ces deux domaines sont essentiels pour permettre la reconstruction du pays.

Depuis l’attaque de la Russie contre l’Ukraine, la situation sécuritaire s’est considérablement détériorée dans le pays. Des millions d’Ukrainiennes et d’Ukrainiens ont été déplacés. Pour que ces personnes continuent d’avoir accès aux prestations de l’État, ces dernières doivent être disponibles sous forme numérique, ce qui constitue un défi de taille pour l’administration ukrainienne. Le soutien de la Suisse et de partenaires internationaux a permis de faire progresser la numérisation de l’administration publique et de répondre à la demande croissante de services en ligne. Ce succès repose en grande partie sur l’application Diia, qui est désormais utilisée par plus de 20 millions d’Ukrainiennes et d’Ukrainiens, par exemple pour payer leurs impôts ou renouveler leur permis de conduire. Cette initiative a été rendue possible par le projet E-Governance for Accountability and Participation (EGAP) qui promeut la transformation numérique de l’administration ukrainienne et bénéficie du soutien de la Direction du développement et de la coopération (DDC) depuis 2015.

Le projet EGAP améliore également la transparence et réduit la vulnérabilité de l’administration ukrainienne à la corruption. Il propose en outre des instruments de démocratie en ligne qui permettent à la population de participer aux processus politiques et renforcent ainsi les processus de réforme démocratique.

Priorité aux régions affectées par la guerre

Étant donné le succès d’EGAP en matière de numérisation des prestations étatiques et de transparence dans l’administration ukrainienne, le Conseil fédéral a décidé que la Suisse maintiendra son soutien au projet. Entre 2024 et 2028, la DDC mettra à disposition 58,7 millions de francs. Ce montant provient du budget ordinaire de la coopération internationale. Il financera notamment des projets dans les régions directement affectées par la guerre, et ce dans des domaines importants pour la reconstruction, tels que les soins médicaux, la formation ou le déminage humanitaire.

La Suisse annoncera son soutien dans les domaines de la numérisation et de la gouvernance en ligne lors de la prochaine Conférence sur la reconstruction de l’Ukraine (URC). Celle-ci se tiendra les 11 et 12 juin 2024 à Berlin et aura pour objectif de solliciter un soutien international supplémentaire en faveur de la reconstruction de l’Ukraine. Les conférences précédentes ont été organisées à Lugano en 2022 et à Londres en 2023.


FACTSHEET E-GOVERNANCE FOR ACCOUNTABILITY AND PARTICIPATION (EGAP)(pdf, 276kb)


Contact

Pour plus d'informations:
Communication DFAE
Tél. Service de presse +41 58 460 55 55
kommunikation@eda.admin.ch


Editeur:

Conseil fédéral
Département fédéral des affaires étrangères

Dernière mise à jour 19.07.2023

  • La Communication du DFAE se tient à la disposition des journalistes en semaine pendant les heures de bureau et le week-end sur appel au service de piquet.

Contact

Communication DFAE

Palais fédéral Ouest
3003 Berne

Téléphone (pour les journalistes uniquement):
+41 58 460 55 55

Téléphone (pour toute autre demande):
+41 58 462 31 53

Début de la page