Monitoring international

Le suivi des progrès accomplis dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 au niveau mondial est assuré par le biais d’une liste de 232 indicateurs développée par le « Inter-Agency and Expert Group on SDG Indicators » (IAEG-SDGs). Ce groupe est placé sous l’égide de la Commission de statistique de l’ONU (UN-STATCOM). Chaque pays est tenu de fournir des données pour cette batterie d’indicateurs qui a été approuvée par l’Assemblée générale de l’ONU le 6 juillet 2017.

L’Office fédéral de la statistique (OFS) est responsable de la coordination des flux de données de la Suisse vers l’ONU. C’est dans ce but que le réseau stats-agenda2030 est constitué. Il vise à permettre un flux de données efficace entre l'administration fédérale et les agences des Nations Unies, à définir clairement les responsabilités et éviter ainsi une charge excessive dans l’administration ainsi qu’à accroître la transparence. Le réseau, lié en tant que sous-groupe à Fedestat, sera actif au moins jusqu’en 2030.

La Suisse a opté pour un modèle décentralisé car de nombreuses unités de l’administration fédérale entretiennent depuis de nombreuses années des contacts directs avec les agences onusiennes. Actuellement en Suisse, une trentaine d’unités de l'administration fédérale ainsi que des acteurs externes participent à la production, à la livraison ou à la validation de données pour les indicateurs IAEG.

Les données sont livrées aux agences de l’ONU (Custodian Agency) responsables pour les indicateurs de leur domaine de compétence. Chaque année, environ 50 agences participent à la collecte et à l'harmonisation des données nationales requises, qui sont ensuite transmises à la Division de statistique de l'ONU (DAES) pour publication.

Contact: stats_agenda2030@bfs.admin.ch