Relations bilatérales Suisse–Sénégal

La Suisse et le Sénégal entretiennent d’excellentes relations bilatérales qui sont caractérisées par de nombreux intérêts communs. La volonté de la Suisse et du Sénégal de prendre des initiatives au niveau multilatéral, en particulier au sein de l’ONU et de l’Organisation internationale de la francophonie, démontre l’intérêt des deux pays à développer des solutions communes pour certains enjeux globaux.

Points clés des relations diplomatiques

La Suisse et le Sénégal entretiennent des contacts soutenus et diversifiés, des rencontres de haut niveau entre les deux pays sont fréquentes comme en atteste la visite officielle du Président Macky Sall en Suisse en 2017. En outre, les deux pays organisent régulièrement des consultations politiques dans l’optique d’approfondir encore d’avantage leur collaboration La stratégie Afrique subsaharienne (2021-2024) du Conseil fédéral, place le Sénégal dans la catégorie des «Lionnes». Il s’agit des pays africains à fort potentiel économique, en particulier en matière d’investissements et d’échanges commerciaux, qui sont caractérisés par une croissance dynamique.  La Suisse tient également à renforcer ses partenariats en matière de durabilité et de numérisation.

La Suisse et le Sénégal ont conclu des accords dans les domaines du commerce, de l’aviation, de la protection des investissements et de la coopération technique. Des négociations en matière de dérèglement climatique (art.6 Accord de Paris) sont actuellement en cours et devraient aboutir dans un avenir proche. Les relations dans le domaine de la migration ne sont pas formalisées, mais elles sont bonnes.

La sécurité et la stabilité dans la région ouest-africaine sont une préoccupation de la Suisse. La coopération avec le Sénégal dans le domaine multilatéral est particulièrement fructueuse, surtout en ce qui concerne l’eau, la paix et la sécurité ainsi que la prévention de l'extrémisme violent. La lutte contre l’impunité et la coopération au sein de la Cour pénale internationale sont également des piliers importants des relations bilatérales.

Coopération économique

La Suisse est, par ordre d’importance, le deuxième partenaire du Sénégal pour les exportations, après le Mali. En 2019, le volume des échanges s'élevait à 618 millions CHF, en hausse de 20% par rapport à 2018. La Suisse a exporté des machines non-électriques, des produits pharmaceutiques, des produits textiles et des véhicules.

Une vingtaine d’entreprises suisses sont actuellement présentes au Sénégal. L’Ambassade suisse à Dakar constate néanmoins un intérêt croissant de firmes helvétiques intéressées à investir et/ou exporter au Sénégal. 

Coopération en matière d’éducation, de recherche et d’innovation

La Confédération soutient le Sénégal dans ses efforts visant à introduire un système de formation professionnelle duale. Des étudiants sénégalais peuvent en outre bénéficier du programme MOOCs (Massive Open Online Course) de l'École polytechnique fédérale de Lausanne. En 2016, 4000 étudiants s’y étaient inscrits. Il existe de nombreux échanges entre des universités et instituts de recherche des deux pays qui vont encore s’intensifier avec le lancement des programmes «Excellence in Africa» et «African City Lab» également soutenus par la Confédération.

Enfin, les chercheurs et artistes originaires du Sénégal peuvent déposer leur dossier de candidature auprès du Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) afin d’obtenir des bourses d’excellence de la Confédération suisse.

Les Suissesses et les Suisses au Sénégal

Fin 2019, 378 ressortissants suisses vivaient au Sénégal et 1469 ressortissants sénégalais vivaient en Suisse.

Historique des relations bilatérales

Dès 1928, la Suisse a ouvert un consulat à Dakar. À l’époque, près de 100 ressortissants suisses résidaient au Sénégal. La Suisse a reconnu le nouvel État du Sénégal dès que celui-ci est devenu indépendant de la France en 1960. Dès l’année suivante, les deux États ont établi des relations diplomatiques. Entre 1962 et 2010, la Suisse a fourni une aide au développement au Sénégal.