Des bandes armées et des terroristes islamistes, qui vivent de contrebande et d'enlèvements contre rançon, sévissent dans une grande partie du Sahara et du Sahel. Ils sont bien organisés, opèrent sans tenir compte des frontières, et ont des contacts avec des groupes criminels locaux.

Le risque d’enlèvement est très élevé dans certaines régions.

Depuis novembre 2009, de nombreuses personnes de nationalité étrangère ont été enlevées dans la région du Sahara et du Sahel. Il s'agissait de touristes et de personnes travaillant pour des organisations humanitaires ou des entreprises étrangères, entre autres:

  • en mars 2023, deux membres du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) entre Gao et Kidal (Mali)
  • en février 2023, plusieurs personnes locales dans les régions de Maradi et Diffa (Niger)
  • en janvier 2023, au moins 20 personnes locales dans divers villages dans les régions de Ménaka, Mopti et Tombouktou (Mali);
  • le 23 janvier 2023 un médecin de l’Organisation mondiale de la Santé à Ménaka (Mali);
  • le 12/13 janvier 2023 une cinquantaine de femmes à Arbinda (province de Soum, Burkina Faso);
  • le 19 décembre 2022, un travailleur humanitaire à Gao (Mali);
  • le 20 novembre 2022, un prêtre allemand a disparu à Bamako (Mali). Un enlèvement est à craindre.
  • le 28 octobre 2022, un écologiste de nationalité française et australienne dans la région de Wadi Fira (Tchad)
  • le 29 septembre 2022, un touriste de nationalité thaïlandaise à Kemparana (région de Ségou, Mali)
  • le 19 mai 2022, une personne de nationalité togolaise et trois personnes de nationalité italienne dans la région de Sikasso (Mali)
  • le 5 avril 2022, une religieuse américaine dans la province de Namentenga (Burkina Faso);
  • le 29 décembre 2021, un travailleur humanitaire nigérien près de Gao (Mali);
  • le 17 juillet 2021, trois personnes de nationalité chinoise et deux personnes de nationalité mauritanienne dans la région de Koulikoro (Mali);

Plusieurs personnes se trouvent toujours entre les mains de leurs ravisseurs.

Avant de planifier votre voyage, consultez les conseils pour les voyages pour les différents pays de la région.
Destinations de voyage

Terrorisme et enlèvements

Exclusion de la responsabilité
Les Conseils pour les voyages du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) reposent sur des informations obtenues de sources sûres, réputées fiables. Leur but est de fournir des indications utiles pour la planification d'un voyage. Toutefois, le DFAE ne peut être tenu responsable ni de la préparation ni du déroulement du voyage.
 
Les situations dangereuses sont souvent impossibles à prévoir et difficiles à cerner, et elles peuvent évoluer rapidement. Le DFAE ne donne aucune garantie quant à l’exhaustivité des conseils pour les voyages ou à l’exactitude du contenu des sites Internet externes mis en lien. Il décline toute responsabilité en cas de dommages éventuels. Toute demande ayant trait à une annulation de voyage doit être adressée directement à l’agence de voyage ou à la compagnie d’assurance voyage.

Dernière mise à jour 09.03.2023

Contact

+41 800 24-7-365 / +41 58 465 33 33

365 jours par année – 24h/24

La Helpline DFAE fait office de guichet unique pour toute question ayant trait aux services consulaires.

Fax +41 58 462 78 66

helpline@eda.admin.ch

vCard Helpline DFAE (VCF, 5.7 kB)

Twitter

Appel gratuit depuis l’étranger avec Skype

Un message d'erreur apparaîtra si l'application Skype n'est pas installée sur votre ordinateur ou smartphone. Dans ce cas, veuillez tout d’abord procéder à son installation en cliquant sur le lien suivant: 
télécharger Skype

Skype: helpline-eda

Début de la page