Programme d’Appui à la Promotion de l'Entreprenariat Agricole (PAPEA)


Au Burkina Faso, la hausse de la consommation alimentaire de la population se heurte à la faible performance de production des entreprises agricoles. Pour y pallier, la DDC renforce leurs capacités d’investissement ainsi que leur environnement économique afin d’impulser des dynamiques de développement des marchés, créateurs d’emplois et de richesses pour les plus pauvres. La démarche répond aux exigences d’une croissance durable en s’attaquant aux causes de fragilité multidimensionnelle.

Paese/Regione Tema Periodo Budget
Burkina Faso
Agricoltura e sicurezza alimentare
Impiego & sviluppo economico
nothemedefined
Sviluppo agricolo
Servizi agricoli & mercato
Supporto commerciale & inclusione economica
01.09.2023 - 31.08.2027
CHF  11’000’000
Contesto

Les marchés locaux au Burkina Faso sont devenus la principale source d’approvisionnement des ménages en denrées alimentaires. La forte hausse de la demande alimentaire actuelle se heurte à la faible performance des entreprises agroalimentaires, à l’insuffisance d’infrastructures marchandes et au dysfonctionnement de certains marchés du fait de la crise sécuritaire. Les services financiers au profit de l’entrepreneuriat agricole sont faiblement décentralisés, peu accessibles et rarement adaptés aux besoins spécifiques des entrepreneurs agricoles. Pour y faire face, une stratégie de promotion des entreprises agricoles est mise en place, au travers notamment du code des investissements agro-sylvo-pastoraux visant à offrir un régime privilégié (avantages fiscaux et douaniers) aux entreprises agricoles. Le Fonds National de la Finance Inclusive (FONAFI) a aussi été créé pour dynamiser les investissements.

Dans le contexte de crise politique, sécuritaire et humanitaire, la Suisse reste engagée au Burkina Faso pour contribuer à maintenir Ie pays dans sa trajectoire de développement économique. La Suisse soutien directement le secteur privé en participant à la construction de systèmes de marchés agricoles inclusifs et durables. EIle réduit au minimum les interactions avec l’Etat qui n’est pas bénéficiaire du programme.

Obiettivi L'entrepreneuriat agricole se renforce, génére des revenus et crée de l’emploi au profit des populations rurales et péri-urbaines, en particulier les jeunes et les femmes, contribuant à la satisfaction des besoins alimentaires des familles. 
Gruppi target
  • 24'000 personnes dont 50 % de femmes et 60 % de jeunes 
  • 6’000 entreprises agricoles de production, transformation et commercialisation 
  • Les groupe d’intérêt économique du secteur agricole 
  • Les collectivités territoriales des régions d’intervention 
  • Les prestataires de services techniques et financiers
Effetti a medio termine
  • Les entreprises agricoles résilientes augmentent leur productivité, leurs ventes et créent des emplois au profit des jeunes et des femmes
  • Les entreprises agricoles utilisant les services et produits financiers adaptés accroissent leurs capacités à investir ainsi que leur compétitivité
  • Des mesures d’amélioration des conditions cadres (droits de douane, taxes, normes, etc.) sont prises au bénéfice de l’entrepreneuriat agricole
Risultati

Risultati principali attesi:  

Les principaux outputs attendus sont :

  • Au moins 75 % (4'500) des entreprises ciblées ont augmenté leur productivité de 30 %
  • Au moins 8'000 emplois décents au sein des entreprises agricoles (dont au moins 50 % de femmes) sont créés 
  • Le volume de crédit mobilisé par les entreprises agricoles augmenté de 40 % 
  • Le taux de remboursement des crédits mobilisés atteint au moins 96 %
  • 5 initiatives de plaidoyer collaboratif portées au niveau régional/national sont traitées avec succès


Risultati fasi precedenti:  

La phase 1 (2019-2023) a permis d’atteindre les principaux résultats suivants :

  • 1'400 entreprises ont augmenté leur productivité
  • 2000 entreprises agricoles ont bénéficié de crédits pour un montant total d’environ CHF 2'160'000
  • des infrastructures structurantes (aires d’abattage de la volaille, marché de porc, abattoir de porc,) ont été construites au profit des entreprises agricoles

Des leçons apprises, nous retenons que :

  • les cadres de rencontres d’affaires créés (clusters) permettent aux entreprises agricoles de négocier de façon autonome des relations commerciales durables et inclusives prenant en compte des stratégies commerciales collectives répondant à des opportunités économiques porteuses
  • les services et produits proposés par les institutions financières restent encore peu adaptés aux besoins des entreprises agricoles
  • l’absence ou la vétusté des infrastructures marchandes pénalisent la compétitivité des entreprises


Direzione/Ufficio responsabile DSC
Credito Cooperazione allo sviluppo
Partner del progetto Partner contrattuale
Economia privata
Instituzione statale straniera
Organizzazione svizzera senza scopo di lucro
  • HELVETAS Swiss Intercooperation
  • Settore privato straniero Sud/Est
  • Sub-National State SouthEast
  • Fonds National de la Finance Inclusive (FONAFI)


Coordinamento con altri progetti e attori
  • Programme d’appui à la décentralisation DEPAC 3
  • Programmes régionaux de la DDC (inclusion financière) 
  • Banque Mondiale, FIDA, AFD 
Budget Fase in corso Budget Svizzera CHF    11’000’000 Budget svizzero attualmente già speso CHF    1’895’170 Budget inclusi partner del progetto CHF    11’000’000 Progetto totale dalla prima fase Budget Svizzera CHF   12’250’000 Budget inclusi partner del progetto CHF   30’000’000
Fasi del progetto Fase 2 01.09.2023 - 31.08.2027   (Fase in corso) Fase 1 01.03.2018 - 31.08.2023   (Completed)