Mise en exergue du système de formation professionnelle suisse

Article, 20.10.2015

Le ministre croate Vedran Mornar est en visite en Suisse du 19 au 22 octobre 2015. Il est attendu dans des entreprises et des hautes écoles. Ce séjour s’inscrit dans le cadre de la contribution suisse à l’élargissement en faveur de la Croatie. Par l’accord-cadre bilatéral réglant le contenu et la mise en œuvre de cette contribution, la Suisse soutient également la modernisation du système de formation professionnelle croate.

Le ministre échange avec les apprentis.
Le ministre échange avec les apprentis. © DFAE

Le ministre des sciences, de l'éducation et des sports croate Vedran Mornar examinera avec précision le système de formation professionnelle suisse du 19 au 22 octobre. Il se rendra dans différentes entreprises qui forment des apprentis et dans des hautes écoles, dans lesquelles sont enseignées les connaissances techniques pratiques.

Les formations spécialisées dans le domaine de la santé présentent un intérêt particulier pour le système éducatif croate. Vedran Mornar s’intéresse de près à la formation professionnelle aux soins ou aux possibilités de coopération avec des hautes écoles dans le domaine de la santé. Il prendra, lors de sa visite, des renseignements détaillés sur les programmes de formation et de perfectionnement des étudiants en formation professionnelle dans l’industrie pharmaceutique. La Suisse finance, dans le cadre de l’accord bilatéral, la mise en place de près de quinze partenariats pour la recherche dans l’enseignement supérieur qui perdureront toute la durée du projet.

La formation professionnelle des métiers de l’artisanat est également à l’ordre du jour de cette visite. Des échanges sont prévus avec des apprentis dans des ateliers. Ils doivent porter sur la formation pratique aux technologies, à la mécanique et à la transformation du bois. Dans les centres de formation professionnelle de Lucerne, de Berne et d’Olten, l’attention se portera sur les programmes et contenus de formation.

Grâce au savoir-faire suisse, le pôle de recherche croate peut se développer et être mieux intégré aux réseaux internationaux. La Suisse va par ailleurs apporter une contribution financière et conceptuelle à la modernisation du système de formation professionnelle croate pour une adéquation entre les formations et les nouvelles exigences économiques.

Avec sa contribution à l’élargissement, la Suisse contribue à la réduction des disparités sociales et économiques dans l’UE élargie. Gage de solidarité et de responsabilité, cette contribution favorise la stabilisation et le développement économique de la Croatie. L’économie suisse en profite également puisqu’elle bénéficie ainsi d’un accès au marché intérieur de l’UE élargie.

La contribution à l’élargissement est une composante de la coopération avec l’Europe de l’Est, qui couvre également l’aide à la transition. Tandis que la contribution à l’élargissement soutient les nouveaux Etats membres de l’UE, l’aide à la transition favorise la mise en place de l’état de droit, de la démocratie et d’une économie sociale de marché dans certains pays extérieurs à l’UE des Balkans occidentaux et de l’ancienne Union soviétique.