Département fédéral des affaires étrangères DFAE

«Cinquième Suisse»: les statistiques 2020 sur les Suissesses et Suisses de l’étranger

A fin 2020, plus d’un Suisse sur dix vivait à l’étranger, dont près des deux tiers étaient établis en Europe, notamment en France. C’est ce que révèlent les résultats de la statistique 2020 sur les Suissesses et les Suisses de l’étranger de l’Office fédéral de la statistique publiés fin mars.

30.03.2021
Six statistiques montrent l’évolution des Suissesses et Suisses établis à l’étranger en 2020.

Plus d’un Suisse sur dix vit à l’étranger, dont près des deux tiers étaient établis en Europe, selon l’OFS. © DFAE

Le nombre des Suisses vivant à l’étranger a continué d’augmenter en 2020. À la fin de l’année, il s’élevait à 776’300 personnes. Ainsi, la « Cinquième Suisse » a connu une progression d’environ 0,7%. Cet accroissement est toutefois moins important que ceux enregistrés en 2019 et 2018 (respectivement +1,4% et +1,1%).

L’Europe, principal continent de résidence

L’Europe est le principal continent de résidence. Deux tiers de Suissesses et de Suisses de l’étrangers y sont établis (490’800 personnes, soit 63%). Leur nombre augmente de 0,7%. La progression des personnes de 65 ans ou plus est beaucoup plus marquée (+2,8%). Globalement, la proportion de femmes reste supérieure à celle des d’hommes.

Sur le continent européen, la plus grande part d’entre eux vivent en France et ses territoires d’outre-mer (200’900), puis en Allemagne (94’600), Italie (50’200), Grande-Bretagne (37’700) et Espagne (24’500). Le nombre de ressortissants suisses croît dans tous ces pays; l’augmentation la plus forte est enregistrée en Allemagne (+2,5%) et la plus faible en France (+0,5%).

285’500 ressortissants suisses vivent sur les autres continents: 24% en Amérique, 7% en Asie, 4% en Océanie et 2% en Afrique. Les plus grandes communautés hors Europe se trouvent aux États-Unis qui recensent 81’300 personnes, devant le Canada (40’600), l’Australie (25’700) et Israël (21’400). Par rapport à 2019, les effectifs ont augmenté en Europe (+1,4%) et en Océanie (+0,7%), alors qu’ils ont diminué en Amérique (–0,2%), en Asie (–1,0%) et en Afrique (–2,9%).

La proportion des femmes reste supérieure à celle des hommes

21,1% des Suisses de l’étranger étaient des mineurs de moins de 18 ans, soit 163’800 personnes. Le nombre de centenaires s’élevait à 662 à fin 2020, ce qui représente un rapport de 9 centenaires pour 10’000 Suisses de l’étranger. On observe un nombre plus important de femmes résidant à l’étranger que d’hommes, respectivement 54% et 46% en 2020. C’est le cas pour celles établies en Europe, en Amérique, en Afrique ou en Océanie, avec des parts allant de 52% en Afrique à 56% en Europe.

Haut de page